Aller au menu Aller à la page

Politique

GSOMIA : Moon Jae-in reste ferme face à la pression de Washington

Write: 2019-11-15 14:30:48Update: 2019-11-15 17:14:20

GSOMIA : Moon Jae-in reste ferme face à la pression de Washington

Photo : KBS News

Cet après-midi, quelques personnalité-clés américaines rendront visite au président de la République. Moon Jae-in recevra le secrétaire à la Défense, Mark Esper, le chef de l’état-major de l’armée, Mark Milley, le commandant des forces américaines en Corée du Sud (USFK), Robert Abrams, et l’ambassadeur américain à Séoul, Harry Harris.

A cette occasion, le chef de l’Etat expliquera en personne la position de son gouvernement. Il devrait ainsi déclarer que la Corée du Sud n’aura d’autre choix que de mettre fin au GSOMIA, l’accord de partage de renseignements militaires avec Tokyo, tant que le Japon ne renoncera pas à ses mesures restrictives commerciales à son encontre.

La Cheongwadae a précisé que le gouvernement ne reviendrait pas si facilement sur sa décision, d’autant plus que celle-ci a été prise après une longue réflexion. Une autre source de la Maison bleue a fait valoir que le président Moon conservait une volonté ferme à propos du GSOMIA.

A la question de savoir si la fin du renouvellement de cet accord ne risquait pas d’avoir un impact négatif sur l’alliance entre Séoul et Washington, le bureau présidentiel a souligné qu’il concernait uniquement les relations entre Séoul et Tokyo. Une position qui, depuis qu’elle a été décidée, a été expliquée à maintes reprises au gouvernement américain.

Alors que se profile la réunion du Conseil sur la sécurité nationale la semaine prochaine, le président Moon Jae-in devra faire des efforts diplomatiques jusqu’aux derniers instants concernant le non-renouvellement du GSOMIA.

Contenus recommandés