Aller au menu Aller à la page

Economie

Tokyo autorise l'exportation de fluorure d'hydrogène liquide vers la Corée du Sud

Write: 2019-11-18 11:54:19Update: 2019-11-18 14:23:08

Tokyo autorise l'exportation de fluorure d'hydrogène liquide vers la Corée du Sud

Photo : KBS News

Le gouvernement japonais a autorisé un fabricant de son pays à exporter du fluorure d'hydrogène liquide à Samsung Electronics et SK Hynix. Il s'agit d'une substance chimique indispensable à la fabrication de semi-conducteurs, entre autres. Certes, le Japon a déjà donné son feu vert pour des exportations d’autres éléments pourtant soumis aux restrictions commerciales mises en place à l’encontre de la Corée du Sud, comme le résine photosensible, le polymère fluoré ou encore du fluorure d'hydrogène liquéfiable, mais c’est la première fois qu’il autorise celles de fluorure d'hydrogène liquide.

Cette autorisation ne signifie cependant pas un changement de cap quant à la position de Tokyo. À noter que le délai d'examen de 90 jours portant sur ce type de produits exportés s'achève très prochainement. Et l'éventuel non-respect de ce délai risque de pénaliser les autorités nippones lors des négociations au sein de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Par ailleurs, le feu vert donné à cette expédition vers le pays du Matin clair aurait été fait dans l'objectif de freiner le développement de ce gaz incolore par des entreprises sud-coréennes. Les sociétés japonaises spécialisées dans ces substances souffrent également de ces restrictions commerciales mises en place par leur propre pays envers le voisin.

Contenus recommandés