Aller au menu Aller à la page

Politique

« Dialogue avec le peuple » : ce qu’il faut retenir de l’intervention télévisée de Moon Jae-in

Write: 2019-11-20 09:32:05Update: 2019-11-20 17:39:09

Photo : YONHAP News

Un peu moins de deux heures pour convaincre les sud-Coréens. Comme annoncé, Moon Jae-in était hier soir l'invité de l'émission spéciale « Dialogue avec le peuple ».

L’émission se déroulait dans un studio de la télévision MBC et était retransmise en direct par d’autres chaînes. Le président de la République a répondu aux questions de quelques-uns des 300 citoyens présents sur le plateau, abordant de nombreux thèmes sans pour autant faire d’annonce majeure.

Quelques réponses à retenir cependant. Au sujet de l’accord d’échange de renseignements militaires (GSOMIA) avec Tokyo, le chef de l’Etat a affirmé que son gouvernement ferait de son mieux jusqu’au dernier moment pour éviter la fin du pacte et qu’il poursuivrait, même le cas échéant, sa coopération sécuritaire avec le Japon.

A propos des relations avec la Corée du Nord, il a tenu à souligner que, dans le cas où un troisième sommet entre Kim Jong-un et Donald Trump avait lieu, il produirait très probablement ses fruits et aurait un impact positif sur les rapports intercoréens.

Interrogé sur le débat récemment lancé concernant l’introduction d’un système de recrutement dans l’armée, Moon l’a qualifiée d’idée irréalisable dans les circonstances actuelles.

L’occupant de la Cheongwadae a aussi insisté sur la nécessité de réformer le tout puissant Parquet et de mettre en place une nouvelle agence indépendante chargée d’enquêter sur les corruptions et les irrégularités impliquant de hauts fonctionnaires.

Le dirigeant en a profité pour présenter ses excuses pour avoir semé la division entre les sud-Coréens suite à la nomination controversée de Cho Kuk au poste de ministre de la Justice. Celui-ci a fini par démissionner le mois dernier, 35 jours seulement après sa prise de fonction.

Sur le chantier économique, qui demeure la préoccupation numéro un de la population, le président Moon s’est engagé à stabiliser à tout prix le marché du logement. Et d’ajouter que la bataille se poursuivait pour créer plus d’emplois, une de ses promesses électorales, qui n’est pas encore tenue.

Contenus recommandés