Aller au menu Aller à la page

Economie

Conflit commercial Séoul-Tokyo : pas d’accord à l’issue du 2e round de consultations

Write: 2019-11-20 09:56:17Update: 2019-11-20 17:06:08

Conflit commercial Séoul-Tokyo : pas d’accord à l’issue du 2e round de consultations

Photo : YONHAP News

La Corée du Sud et le Japon ont achevé hier leur seconde session de consultations bilatérales au sein de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) destinée à régler un différend concernant les restrictions nippones sur les exportations de trois produits chimiques vers le pays du Matin clair. Les discussions, menées à Genève, ont été longues et intenses, mais infructueuses.

Lors d’un point de presse organisé séparément à l’issue des négociations, les chefs de la délégation des deux pays ont affirmé que, si les deux parties avaient campé sur leurs positions respectives, leur compréhension mutuelle s’était améliorée.

Séoul a de nouveau indiqué que les mesures prises par le gouvernement de Shinzo Abe étaient bel et bien arbitraires, discriminatoires et contraires aux règles de l’OMC.

De son côté, Tokyo a mis en avant que la décision avait été arrêtée pour une meilleure gestion des exportations des trois produits en question, étant donné que ceux-ci sont susceptibles d’être utilisés à des fins militaires.

Pour l’heure, les autorités sud-coréennes ne savent pas si elles doivent mener ou non de nouvelles consultations, avant de demander à l'OMC de mettre en pratique son jugement en premier ressort, à savoir la mise en place d’un panel d’experts chargé d'arbitrer le différend. La décision sera prise une fois qu’elles auront évalué plus en détail les résultats des discussions d’hier.

Contenus recommandés