Aller au menu Aller à la page

International

Washington n’exclut toujours pas de lourds droits de douane sur les voitures importées

Write: 2019-12-04 16:20:20Update: 2019-12-04 16:29:51

Washington n’exclut toujours pas de lourds droits de douane sur les voitures importées

Photo : YONHAP News

Aux Etats-Unis, le secrétaire au Commerce a déclaré que son pays réfléchissait toujours à alourdir les droits de douane sur les automobiles importées.

Dans une interview accordée hier à l’agence Reuters, Wilbur Ross a précisé que l’administration Trump « avait eu des négociations individuelles avec différentes entreprises et en avait tiré de très bons bénéfices. Et il se peut ou non que des tarifs douaniers soient nécessaires ».

Sa déclaration peut être interprétée comme une intention, de la part de Washington, de poursuivre sa pression sur les pays avec lesquels il mène des négociations actuellement, parmi lesquels se retrouvent, notamment, la Corée du Sud, le Japon et les membres de l’Union européenne.

Pour rappel, Donald Trump avait menacé d'imposer des droits de douane allant jusqu'à 25 %, s’appuyant sur l’article 232 de la législation commerciale américaine. Une décision qui devait, initialement, être prise le 17 mai dernier, mais que le président américain avait reportée de 180 jours. Il n’a cependant rien annoncé après l’expiration de ce délai, le 13 novembre.

Des experts de l’automobile estiment que de nouveaux droits de douane seront pénalisants particulièrement pour les voitures européennes et japonaises. Mais l’inquiétude est également de mise chez les constructeurs sud-coréens.

Contenus recommandés