Aller au menu Aller à la page

Culture

Le premier jeu en ligne sur le thème des « wianbu »

Write: 2019-12-09 15:01:34Update: 2019-12-09 17:53:26

Photo : KBS News

Un jeu en ligne sur les « wianbu » a été développé en Corée du Sud. Il s'appelle « The Wednesday », « Mercredi » en anglais, en hommage au rassemblement qui a lieu tous les mercredis devant l'ambassade du Japon à Séoul afin de contester l'esclavage sexuel perpétré par l'armée impériale nippone lors de la Seconde guerre mondiale.

Suni, la protagoniste du jeu, se tient toute la journée devant l'ambassade pour condamner Tokyo qui ne reconnaît pas cet acte abominable. Mais dans son rêve, elle doit surmonter toute sorte d’épreuves pour sauver ses consœurs emprisonnées dans des camps indonésiens, victimes d'esclavage sexuel.

C'est Do Min-seok qui a conçu ce jeu, afin de répondre aux vœux d’anciennes « wianbu » qui auraient voulu sauver leurs compatriotes de cet enfer. Il a surtout fait attention à ne pas trop raviver les blessures de ses vieilles dames, tout en s'appuyant sur les témoignages et les conseils académiques.

« The Wednesday » peut également prendre le rôle d’un manuel d'histoire à travers les événements, les lieux ou les personnages qui le composent. En effet, le Conseil de la justice et de la mémoire, une ONG dévouée au dossier des « wianbu », a estimé que ce jeu pourrait sensibiliser la jeune génération à ce problème.

Une démonstration sera faite devant d’anciennes femmes de réconfort avant d'être mis sur le marché, au premier semestre 2020. Une partie des retombées économiques seront destinées aux victimes de violence sexuelle.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >