Aller au menu Aller à la page

Intérieur

Publier les données personnelles des « mauvais pères » n’est pas diffamant

Write: 2020-01-15 12:59:58Update: 2020-01-15 13:51:48

Publier les données personnelles des « mauvais pères » n’est pas diffamant

Photo : YONHAP News

Publier sur Internet les informations personnelles des parents qui ne versent pas de pension alimentaire aux enfants après un divorce ne porte pas atteinte à l’honneur de ces personnes. Tel est le verdict rendu ce matin par la Cour du district de Suwon.

Gu Bon-chang, propriétaire du site « Bad fathers », est accusé d’avoir posté le nom, la photo, la région de résidence, l’école et l’entreprise de quelque 400 pères indignes. Alors que le procureur réclamait une amende de 3 millions de wons, soit 2 300 euros, l’avocat de Gu a expliqué que son client souhaitait, de cette manière, donner le droit de vivre aux enfants en réglant ce problème de pensions alimentaires. Résultat : le jury populaire l’a innocenté à l’unanimité, un avis partagé également par le magistrat.

D’après le juge, son activité a pour objectif de défendre l’intérêt public et constate qu’aucun dénigrement ou insulte à l’égard des pères concernés n’a eu lieu. Avant de rappeler que les parents qui ne payent pas correctement la pension alimentaire à leurs enfants se sont conduits eux-mêmes dans cette situation.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >