Aller au menu Aller à la page

International

Dokdo : Séoul proteste contre la nouvelle revendication de Tokyo

Write: 2020-01-21 11:29:16Update: 2020-01-24 15:24:31

Dokdo : Séoul proteste contre la nouvelle revendication de Tokyo

Photo : YONHAP News

Le gouvernement japonais a inauguré, hier à Tokyo, le « Musée national du territoire et de la souveraineté », qui rouvre ses portes après deux ans de travaux. Sept fois plus spacieux que l’ancien et construit cette fois à proximité d’une station de métro dans le centre-ville de la capitale, le nouvel édifice abrite des documents sur plusieurs îles que le Japon se dispute avec la Corée du Sud, la Chine et la Russie.

Dans la salle dédiée aux îlots Dokdo, situés en mer de l’Est séparant la péninsule de l’archipel et contrôlés par la Corée du Sud, sont exposées uniquement des archives qui revendiquent la souveraineté nippone.

Et comme si cela ne suffisait pas, le ministre japonais des Affaires étrangères a lui aussi renouvelé cette réclamation contentieuse. Lorsqu’il s’est exprimé hier devant la Diète, le Parlement, Toshimitsu Motegi a en effet affirmé que ces îlots faisaient partie intrinsèque du territoire de son pays et que, sur la base de cette position, son ministère agirait de sang-froid.

Sans surprise, Séoul a aussitôt fait part de son indignation et de sa protestation. Le ministère des Affaires étrangères a fait venir à son siège le chef de mission générale de l’ambassade du Japon à Séoul et lui a demandé le retrait immédiat de ces revendications et la fermeture du musée.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >