Aller au menu Aller à la page

Intercoréen

La Corée du Nord met l’accent sur le rôle de l’exécutif comme « tour de contrôle de l’économie »

Write: 2020-01-24 11:22:31Update: 2020-01-24 21:23:44

La Corée du Nord met l’accent sur le rôle de l’exécutif comme « tour de contrôle de l’économie »

Photo : YONHAP News

La Corée du Nord cherche à renforcer le rôle de l’exécutif en le qualifiant de « tour de contrôle de l’économie ». Un éditorial publié ce matin dans l’organe officiel du Parti des travailleurs, le Rodong Shinmun, en a fait part. 

Le quotidien aurait ainsi mis l’accent sur la direction du dirigeant nord-coréen transmise lors du dernier plénum du Comité centrale du Parti des travailleurs, tenu fin décembre. Kim Jong-un avait alors affirmé que la ligne de base pour la poursuite de la lutte était l’accroissement des capacités économiques autonomes du pays. En ce faisant, il avait souligné l’importance du rôle du cabinet. 

Tout en critiquant l’inefficacité du cabinet dans la mise en œuvre de la politique économique, le journal a également fustigé les organes inférieurs, qui négligent les ordres de l’exécutif. Dans la foulée, l’article a affirmé que les projets économiques devraient être soumis, sans condition, sous le contrôle du cabinet, appelant les établissements inférieurs à une obéissance totale vis-à-vis du gouvernement central. 

L’importance du renouvellement de différents statistiques et la réorganisation du système en la matière ont été également mis en avant pour que le cabinet puisse disposer de toutes les informations sur la réalité économique sur le terrain et la vie de la population. 

Enfin, le quotidien a appelé  les fonctionnaires de l’exécutif à devenir des « combattants intransigeants », conscients de la lourde mission que consiste la mise en œuvre de la politique économique du Parti.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >