Aller au menu Aller à la page

Intérieur

Affaire « Druking » : peine de 3 ans de prison ferme confirmée contre Kim Dong-won

Write: 2020-02-13 14:05:42Update: 2020-02-13 17:33:46

Affaire « Druking » : peine de 3 ans de prison ferme confirmée contre Kim Dong-won

Photo : YONHAP News

C’est la fin de l’affaire « Druking », un scandale de manipulation de commentaires en ligne sur des articles politiques et de pots-de-vin qui a éclaté en janvier 2018. La Cour suprême a confirmé le verdict de la
Cour d’appel contre Kim Dong-won : trois ans de prison ferme et un an et six mois de prison avec sursis.

Plusieurs personnalités politiques du camp progressiste étaient impliquées, comme le gouverneur de la province de Gyeongsang du Sud, Kim Kyoung-soo, appartenant au Minjoo, le parti au pouvoir, et le défunt député Roh Hoe-chan, du parti de la Justice.

Plus précisément, Kim avait été accusé de manipulation de près de 100 millions de cliques « J’aime » ou « Je n’aime pas » sur 1,4 million de commentaires, entre décembre 2016 et mars 2018. Il lui a été également reproché d’avoir offert, de manière irrégulière, en mars 2016, une donation politique de 50 millions de wons, environ 39 000 euros, au député Roh, qui s’est suicidé après la révélation de cette affaire. Il aurait également offert une enveloppe de 5 millions de wons, soit un peu moins de 3 900 euros, à un adjoint du gouverneur Kim Kyoung-soo, afin de solliciter un emploi public.

Le tribunal de première instance avait prononcé trois ans et demi d'emprisonnement et un an et demi de prison avec sursis. La peine a été légèrement réduite par la Cour d’appel, qui a condamné Kim à trois ans ferme et un an et demi avec sursis.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >