Aller au menu Aller à la page

Economie

Séoul souhaite relocaliser la production de matériaux et de composants

Write: 2020-02-18 10:01:19Update: 2020-02-18 18:51:28

Photo : KBS News

Quatre ministères concernés par l’économie ont présenté, hier, au président de la République leurs principaux projets pour 2020.

A cette occasion, le ministère de l’Industrie et du Commerce extérieur a annoncé que la « fin de la dépendance au Japon » en matière de matériaux, de composants et d’équipements, serait sa priorité. Une priorité visant à améliorer les capacités de production et d’approvisionnement des secteurs concernés, alors que Tokyo a durci, en juillet dernier, ses conditions d'exportation vers la Corée du Sud de trois produits chimiques, utilisés notamment pour la fabrication de puces.

Depuis, les deux pays voisins continuent de négocier pour trouver une issue au conflit commercial, mais l’administration de Shinzo Abe n’a pas encore retiré ses restrictions.

Leur impact sur l’industrie sud-coréenne est cependant resté limité, selon son ministre Sung Yun-mo. Celui-ci se donne deux priorités pour cette année : régler complètement le problème de l’instabilité de l’approvisionnement des trois produits en question, et œuvrer pour l’indépendance technologique dans les matériaux et composants de neuf autres secteurs, comme les semi-conducteurs et la robotique.

Le ministère envisage aussi de stabiliser les offres de 20 et 100 autres produits respectivement d’ici la fin de l’année prochaine et à l’horizon 2025. Pour y parvenir, une enveloppe de 2 100 milliards de wons, environ 1,6 milliard d’euros, sera débloquée.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >