Aller au menu Aller à la page

Politique

Covid-19 : Moon Jae-in et Chung Sye-kyun font le point sur la situation

Write: 2020-02-21 13:31:16Update: 2020-02-21 17:55:03

Covid-19 : Moon Jae-in et Chung Sye-kyun font le point sur la situation

Photo : YONHAP News

Sur fond de soudaine recrudescence du nombre de cas infectés par le SRAS-COV-2 dans la province de Gyeongsang du Nord, au sud-est du pays, le président de la République Moon Jae-in s’est fait briefer en urgence, ce matin, par le Premier ministre. Chung Sye-kyun a présenté les résultats des réunions d’urgence des ministères et des autorités concernées, qui ont eu lieu hier soir et ce matin.

A cette occasion, le chef du gouvernement a fait part de sa décision de désigner la ville de Daegu et le district de Cheongdo, situé à proximité, comme « zones spéciales de contrôle de la maladie infectieuse ». Il a également expliqué que l’exécutif allait mettre à disposition toutes les ressources nécessaires, tels que des effectifs, des lits et des équipements, et que les autorités sanitaires allaient soumettre tous les fidèles de l’église de Shincheonji de Daegu à un examen de dépistage. En effet, la plupart des derniers patients infectées sont liés à cette secte chrétienne ou ont eu des contacts avec les adeptes.

A son tour, le locataire de la Maison bleue a souhaité mettre en place des mesures de soutien conséquentes en faveur de cette région particulièrement touchée. Il a également ordonné de mener des examens minutieux sur tous les participants aux cultes célébrés à Daegu par cette secte et aux funérailles du frère du gourou de Shincheonji, Lee Man-hee, tenues début février à l’hôpital de Daenam, situé à Cheongdo. Depuis mercredi, 16 patients et employés de cet hôpital ont été testés positifs, dont un homme de 63 ans qui a succombé à son infection.

Chung a précisé que le gouvernement allait néanmoins maintenir le niveau d’alerte aux maladies infectieuses à trois sur une échelle qui en compte quatre, tout en adoptant des mesures qui correspondraient au niveau d’alerte maximale.

Explication à cela : bien que le ratio entre le nombre de cas contaminés et le nombre d’habitants soit élevé à Hong Kong, à Singapour et au Japon, ces pays maintiennent leur niveau d’alerte à trois.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >