Aller au menu Aller à la page

International

Covid-19 : le G20 injectera 5 000 milliards de dollars dans l’économie mondiale

Write: 2020-03-27 09:13:31Update: 2020-03-27 15:36:27

Covid-19 : le G20 injectera 5 000 milliards de dollars dans l’économie mondiale

Photo : YONHAP News

Les pays membres du G20 ont organisé, hier soir, heure de Séoul, un sommet extraordinaire en visioconférence. L'objectif est de faire front commun face à la pandémie du Covid-19 qui a déjà infecté 520 000 personnes et fait 23 000 morts dans le monde entier. Un rendez-vous virtuel s’imposait car chaque dirigeant se doit de rester dans son pays étant donné la crise sanitaire nationale. C’est une première dans l’histoire du G20. 

Le roi Salmane d’Arabie saoudite, qui préside le Groupe des vingt cette année, a appelé les participants à réaliser une coopération efficace et rétablir la confiance dans l’économie mondiale. Et il a souligné la responsabilité de chaque membre. Selon lui, c’est à eux de tendre la main aux pays en difficultés.

Les grandes organisations internationales étaient aussi présentes à cette réunion d'urgence. Le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a déclaré : « Nous sommes en guerre contre ce nouveau coronavirus », avant d’exhorter chaque nation à mettre en œuvre un plan d’action à la hauteur.

Ainsi, dans un communiqué publié à l’issue de cette réunion, les dirigeants du G20 se sont dits « fermement résolus à présenter un front uni contre cette menace commune ». Sans oublier d’ajouter que 5 000 milliards de dollars seront investis dans l’économie mondiale contre les répercussions sociales, économiques et financière de cette pandémie.

Les défis communs ont été évoqués comme suit : protéger les vies humaines, maintenir les emplois et les revenus, préserver la stabilité financière, réduire au maximum les impacts sur la croissance économique et sur les réseaux de commerce international, entre autres. Les 20 leaders sont convenus de se réunir à nouveau si nécessaire.

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a souligné que chaque État se devait d'agir à la hauteur de la gravité du défi. Dans la foulée, elle a enjoint aux représentants des grandes puissances mondiales d'aider les pays émergents et en développement à faire face aux chocs du Covid-19.

Quant au président de la Banque mondiale, David Malpass, il a fait savoir que son organisation approuverait un plan d’aide de l’ordre de 160 milliards de dollars, à débloquer sur 15 mois, dans le but de tenir le coup face à cette crise planétaire.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >