Aller au menu Aller à la page

Politique

Législatives 2020 : les ressortissants sud-Coréens dans 17 pays ne pourront pas voter

Write: 2020-03-27 10:44:07Update: 2020-03-27 17:10:36

Législatives 2020 : les ressortissants sud-Coréens dans 17 pays ne pourront pas voter

Photo : YONHAP News

Alors que le vote des électeurs à l’étranger pour les législatives est prévu entre le 1er et le 6 avril, ceux résidant dans 23 régions de 17 pays ne pourront pas, cette fois-ci, faire valoir leur droit de participation à la vie politique. 

Sur fond de recrudescence du Covid-19 dans le monde entier, la Commission électorale nationale (NEC) a en effet décidé, hier, d’interrompre les procédures préparatoires au scrutin dans 23 des 176 missions diplomatiques. Le 16 mars dernier, le NEC avait déjà pris ce dispositif concernant le consulat général à Wuhan. 

Parmi les pays concernés, se trouvent notamment des pays européens tels que l’Italie, la France, l’Allemagne, l’Espagne, le Royaume Uni, ou encore l’Irlande. D'autres continents du monde sont aussi touchés comme le Kirghizstan, le Ghana, l’Afrique du Sud, l’Inde, les Philippines, l’Equateur, le Honduras et la Colombie. 

Les consulats aux Etats-Unis, en particulier ceux situés dans l’est du pays, ne sont pas, pour l’heure, visés par ce dispositif. Mais le NEC a expliqué qu’en cas d’aggravation de la situation, le vote pourrait être annulé dans davantage de missions diplomatiques.

La NEC a également décidé de raccourcir au minimum la durée du scrutin dans 52 autres ambassades et consulats.

Un tel dispositif, annoncé à seulement cinq jours du début du vote, ne devrait pas manquer de susciter une vive polémique sur l’atteinte du droit de participation à la vie politique des ressortissants sud-coréens basés outremer.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >