Aller au menu Aller à la page

Politique

COVID-19 : retour des sud-Coréens bloqués au Pérou

Write: 2020-03-30 10:54:56Update: 2020-03-31 12:40:15

Photo : YONHAP News

A bord d'un avion spécialement affrété, 198 ressortissants sud-coréens bloqués au Pérou ont pu regagner leur pays samedi matin. Il s'agit de touristes, d'expatriés et de volontaires de l'Agence coréenne de coopération internationale (Koica), qui étaient immobilisés dans le pays sud-américain. 

Parmi les passagers, 17 personnes ont montré des symptômes du COVID-19, mais ont été diagnostiquées négatives. Les autres 182 individus sont soumis à un auto-confinement de deux semaines.

Face à la propagation du nouveau coronavirus, le gouvernement péruvien a décrété le 15 mars l'état d'urgence, avant de fermer, deux jours après, toutes ses frontières. Les ressortissants sud-coréens répartis dans 14 régions du pays se sont réunis à Lima pour prendre un vol à destination de Séoul, et ce grâce à l'autorisation des autorités locales. 

C'est la quatrième fois que Séoul envoie un avion pour rapatrier ses citoyens. Des charters se sont déjà envolés pour la ville de Wuhan en Chine, le Japon et l'Iran. Dans la semaine un appareil sera expédié à Milan et un autre à Rome pour rapatrier 580 concitoyens en Italie.

Les soldats du 11e contingent de la troupe Hanbit, déployé dans le Soudan du Sud, ont regagné, eux aussi avant hier, leur pays. Ils avaient pour missions principales d'aider à construire des routes et des aéroports ravagés par la guerre civile, et d'offrir à la population une aide humanitaire alimentaire et médicale.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >