Aller au menu Aller à la page

Politique

Législatives 2020 : les partis redoublent d'efforts en cette 2e journée de campagne

Write: 2020-04-03 14:00:56Update: 2020-04-03 17:02:54

 Législatives 2020 : les partis redoublent d'efforts en cette 2e journée de campagne

Photo : YONHAP News

Au lendemain du lancement de la campagne officielle pour les prochaines législatives, les partis se retroussent les manches, afin d’obtenir le maximum de sièges à l’Assemblée nationale.

Le Minjoo, le parti au pouvoir, a participé, ce matin, à la cérémonie du 72e anniversaire du soulèvement populaire de Jeju, dit « événement du trois avril ». Ensuite, il a eu une réunion avec le Parti des citoyens, son parti « frère » pour le scrutin proportionnel, afin d'organiser des campagnes conjointes. Pendant ce temps, le président de son comité électoral, Lee Nak-yon, a rencontré les habitants de la province de Gangwon, d'ordinaire peu favorables au camp progressiste, lors d’une conférence de presse en les appelant à voter pour « quelqu’un qui travaille » afin de mettre un terme à la crise du COVID-19. 

Dans le camp d'en face, le président du groupe parlementaire du Parti du Futur Unifié (PFU), la première force d’opposition, Shim Jae-chul, a soutenu les candidats postulant sur l’île méridionale de Jeju. Un peu plus tôt, il avait aussi assisté à la commémoration en l’honneur des victimes de l'insurrection populaire du 3 avril 1948. De son coté, le patron du PFU, Hwang Kyo-ahn, a concentré ses efforts pour courtiser les électeurs de l’arrondissement de Jongno, en plein centre de Séoul, dans lequel il a présenté sa candidature. Le Parti Futur Corée (PFC), formation satellitaire du PFU, a visité plusieurs quartiers d’Incheon, la 2e ville portuaire à environ 40 km à l'ouest de la capitale.

Pour sa part, le Parti pour la vie du peuple a conclu un accord visant à améliorer les conditions de travail des employés dans les centres d’appel après avoir eu plusieurs entretiens avec eux. Quant à la direction du Parti de la justice, elle s’est entretenue avec les syndicats des travailleurs précaires des établissements scolaires de Jeju, en profiant de sa participation au soulèvement populaire de Jeju.

De son côté, Ahn Cheol-soo, le président du Parti du peuple, qui a entamé un tour de Corée du Sud il y a trois jours, a proposé à tous les partis de restituer les subventions électorales à l’État, en signe de solidarité pour les victimes directes et indirectes de la pandémie du COVID-19. 

Enfin, le Minjoo ouvert, un petit parti issu des déserteurs de la formation présidentielle, a cherché à plaire aux élécteurs dans la province de Jeolla du Nord.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >