Aller au menu Aller à la page

Intérieur

COVID-19 : de plus en plus de cas de « recontamination »

Write: 2020-04-07 10:14:51Update: 2020-04-07 23:15:57

COVID-19 : de plus en plus de cas de « recontamination »

Photo : YONHAP News

Certains patients guéris du SRAS-CoV-2 sont de nouveau testés positifs. La Corée du Sud en comptabilisait 51 cas, si l’on en croit le dernier briefing, hier après midi, du Centre de contrôle et de prévention des maladies (KCDC).

Voici trois hypothèses les plus probables qui expliquent ce phénomène. D’abord, le nouveau coronavirus reste dans le corps et peut être réactivé lorsque le système immunitaire est affaibli. Ensuite, les malades ont quitté l’hôpital avant que l’anticorps ne se forme et peuvent ainsi être exposés à un risque de nouvelle contamination. Et enfin, il existe des erreurs dans les outils de dépistage, mais cet argument est peu plausible selon les experts.

À noter également : certains contaminés ne présentent pas de symptômes. Lors de l'infection collective au sein du bureau du ministère des Affaires maritimes et de la Pêche dans la ville administrative de Sejong, un tiers des 39 personnes infectées n'affichaient aucun symptôme. De ce fait, les autorités ont commencé à étendre leur enquête épidémiologique sur les patients, passant de un à deux jours avant la présence de symptômes. Parallèlement, elles mènent des recherches sur les capacités de contagion de ces cas.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >