Aller au menu Aller à la page

Politique

70e anniversaire du début de la guerre de Corée : Moon Jae-in salue les sacrifices des anciens combattants

Write: 2020-06-25 22:00:41Update: 2020-06-26 18:34:15

Photo : YONHAP News

Le président de la République a assisté, ce soir, à la cérémonie commémorant le 70e anniversaire du début de la guerre de Corée, qui s’est tenue à l’aéroport de Séoul, située à Seongnam, dans la province de Gyeonggi. C’est la première fois que Moon Jae-in participe à cet événement organisé tous les ans par le gouvernement. 

Environ 300 personnes, y compris des anciens combattants, leurs familles ainsi que de hautes personnalités, étaient présentes à cette cérémonie qui s’est déroulée sous le thème de « Salute to the Heroes ». L'occasion d'assister au retour de 147 dépouilles de soldats sud-coréens tués pendant la guerre de Corée puis exhumées dans les années 1990 en Corée du Nord. Ces restes ont d'abord été transférés aux États-Unis, avant de revenir dans la péninsule coréenne après avoir été identifiés comme ceux de militaires sud-coréens par les autorités des deux alliés. Six reliques de soldats américains découverts au sud du 38e parallèle ont également été apportées.

En leur rendant un dernier hommage, le chef de l’État a tenu à saluer les sacrifices de tous les anciens combattants, y compris ceux des 22 pays des Nations unies qui ont soutenu la Corée du Sud pendant le conflit fratricide.

A l’adresse de la Corée du Nord, le locataire de la Cheongwadae a affirmé qu’il ne songeait en aucun cas à lui imposer son régime, mais plutôt à proposer sans cesse de chercher des moyens permettant aux deux voisins de vivre en paix afin de prévenir une nouvelle guerre.

Enfin, les chefs d’Etats des 22 pays participants ont envoyé des messages audiovisuels.

À travers une vidéo filmée à la Maison blanche, le président américain Donald Trump a exprimé sa gratitude ainsi que son hommage à tous ceux qui ont combattu courageusement pour repousser le communisme.

De son côté, le président français Emmanuel Macron a souligné que la participation du bataillon français, dirigé par le général Monclar, a lié les deux pays par une amitié de sang. Avant de souligner que la France et la Corée du Sud partageaient, aujourd’hui encore, la même volonté et coopéraient aussi bien bilatéralement que multilatéralement, comme c'est le cas au sein du G20.

Également, le Premier ministre britannique Boris Johnson a rappelé qu’environ 80 000 soldats sont partis du Royaume-Uni pour défendre le pays du Matin clair contre la menace communiste et que des milliers d’entre eux n’ont pas pu rentrer chez eux. Et d’ajouter qu’il sentait que leur sacrifice n’était pas vain vu ce qu’est devenue, aujourd’hui, la Corée du Sud.

Le gouvernement sud-coréen a décidé d’organiser cet événement, pour la première fois après le coucher du soleil, afin de protéger de la chaleur les participants âgés présents.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >