Aller au menu Aller à la page

Politique

Envoi de tracts : le gouvernement auditionne les associations de réfugiés nord-coréens

Write: 2020-06-30 10:39:28Update: 2020-06-30 17:12:39

Envoi de tracts : le gouvernement auditionne les associations de réfugiés nord-coréens

Photo : KBS News

Le ministère de la Réunification met la main à la pâte pour faire annuler le statut de personne morale aux associations de réfugiés nord-coréens qui ont envoyé du riz et des prospectus anti-Pyongyang en direction du Nord.

Les autorités ont convoqué, hier, Park Jeong-oh, le directeur de Kuensaem, dans le cadre d’une audition. Son ONG a envoyé par la mer des bouteilles plastiques remplies de riz à huit occasions cette année. Selon elles, cette activité ne correspond pas à l’objectif de la fondation de ce groupe civique qui est « l’éducation pour l’adaptation des adolescents transfuges nord-coréens ».

En réponse, l’association prétend que ce soutien alimentaire contribue à « la protection des droits de l’Homme », qui constitue également un des buts de son organisme. Selon Park, le gouvernement fait profil bas devant le pays communiste en mettant en cause, seulement maintenant, une activité qui a été menée à plus de 100 reprises. Il a ajouté que Pyongyang n’avait jamais critiqué ses activités.

Le ministère examinera les opinions recueillies avant de prendre une décision. En cas d’annulation de leur statut, les ONG ne pourront plus effectuer de collecte de dons. Par ailleurs, Park Sang-hak, directeur des « Combattants pour une Corée du Nord libre » (FFNK) a assisté ce matin à un interrogatoire de la Police. Il est soupçonné d'avoir violé la loi sur l'échange et la coopération intercoréens.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >