Aller au menu Aller à la page

Intérieur

Wianbu : la manifestation du mercredi interdite pour cause de COVID-19

Write: 2020-07-03 14:37:24Update: 2020-07-03 15:16:39

Wianbu : la manifestation du mercredi interdite pour cause de COVID-19

Photo : YONHAP News

Les manifestations organisées chaque mercredi réclamant les excuses de la part du Japon à l’égard des ex-femmes de réconfort seront temporairement arrêtées dans le cadre des mesures de prévention contre le COVID-19.

L’arrondissement de Jongro, situé en plein centre de Séoul, a interdit, à partir d’aujourd’hui, ce rassemblement organisé depuis 1992 par le Conseil pour la justice et la mémoire. Cette décision concerne aussi le regroupement tenu par une association ultra-conservatrice, qui dénonce la gestion douteuse du conseil considéré comme progressiste, et ce, jusqu’à la levée du niveau « grave » de l’alerte aux maladies infectieuses.

Pour rappel, l’association défendant la cause des victimes de l’esclavage sexuel perpétré par l’armée japonaise pendant la Seconde guerre mondiale est soupçonnée d’avoir détourné des dons à des fins inappropriées. Le Parquet mène actuellement une investigation sur ce dossier.

En vertu de cet ordre administratif, les organisateurs et les participants des rassemblements tenus aux alentours de l’ambassade du Japon ainsi que de ses anciens locaux, situés devant la statue de la « fille de la paix », encourent jusqu’à 3 millions de wons d’amende, environ 2 200 euros. L’organisation d’une conférence de presse est néanmoins autorisée dans cet arrondissement.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >