Aller au menu Aller à la page

International

Londres sanctionne deux institutions nord-coréennes

Write: 2020-07-07 10:02:58Update: 2020-07-07 16:36:40

Londres sanctionne deux institutions nord-coréennes

Photo : YONHAP News

Le Royaume-Uni a décidé d’imposer des sanctions contre deux établissements nord-coréens qui gèrent des camps de concentrations. C’est ce qu’a rapporté, hier, la chaîne BBC.

Selon le gouvernement britannique, le ministère de la Sécurité d'Etat et celui de la Sécurité du peuple du pays communiste sont impliqués dans du travail forcé, des actes de torture et des meurtres perpétrés dans des centres de détention.

C’est la première fois depuis le Brexit, qui a eu lieu fin janvier dernier, que Londres prend une telle mesure contre des individus et des organismes ayant violé les droits de l’Homme. Jusqu’à présent, la Grande-Bretagne participait à des restrictions conjointes en tant que membre de l’Union européenne (UE).

Son ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, a affiché sa ferme volonté de lutter contre les despotes, les dictateurs et le blanchiment d’argent gagné de manière frauduleuse. Ceux qui figurent sur la liste voient leur patrimoine en Angleterre gelé et leur entrée sur le territoire également interdite.

En plus des organes nord-coréens, 47 personnes ont été identifiées, y compris 20 individus impliqués dans le meurtre du journaliste saoudien, Jamal Khashoggi, et deux généraux birmans, responsables du massacre de Rohingyas.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >