Aller au menu Aller à la page

Politique

Le retour en Corée du Nord d’un transfuge filmé par les caméras de surveillance de l’armée sud-coréenne

Write: 2020-07-31 13:51:54Update: 2020-07-31 17:27:58

Le retour en Corée du Nord d’un transfuge filmé par les caméras de surveillance de l’armée sud-coréenne

Photo : YONHAP News

Suite de l’enquête sur la fuite d’un transfuge nord-coréen. Son passage de l’autre côté du 38e parallèle a été filmée par des caméras de surveillance de l’armée sud-coréenne. C’est ce qu’a révélé, aujourd’hui, l’état-major interarmées sud-coréen (JCS). Dans la foulée, il a annoncé avoir émis des avertissements sévères contre les commandants des corps de marine et de l’armée de la capitale, et démis de ses fonctions le commandant de la deuxième division du corps de marine.

Plus précisément, le réfugié, dont on ne connaît que le nom de famille, Kim, est arrivé le 18 juillet à Yeonmijeong, sur l’île de Gangwha, située près de la frontière maritime intercoréenne ouest. Il aurait ensuite plongé, vers 2h 46, dans un canal d’écoulement, avant d'atteindre, vers 4h, le sol nord-coréen. Des barbelés doubles sont installés autour du lieu en question, mais comme ils sont vieux et partiellement détruits, ils offrent assez d’espace pour laisser passer un homme de taille moyenne.

Le problème, c’est que quasiment toute la fuite, plus précisément sept moments différents, a été captée par des équipements de surveillance des troupes déployées dans la zone. Celles-ci ayant manqué les premiers instants de l’échappée, la suite était difficilement repérable.

En conséquence, le JCS compte vérifier toutes les régions transfrontalières où se trouvent des barbelés et où les civils peuvent s’approcher facilement. Il renforcera les patrouilles dans ces zones.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >