Aller au menu Aller à la page

Intérieur

Wianbu : enquête du Parquet sur la députée Yoon

Write: 2020-08-14 13:40:29Update: 2020-08-14 22:00:04

Wianbu : enquête du Parquet sur la députée Yoon

Photo : YONHAP News

Le Parquet de Séoul a interrogé la députée du Minjoo, Yoon Mee-hyang, de hier après-midi à ce matin. La nouvelle élue du parti au pouvoir a fini par comparaître, trois mois après qu’une enquête contre le Conseil coréen pour la justice et la mémoire a débuté.

Yoon est l’ancienne présidente de cette organisation non-gouvernementale chargée de défendre la cause des anciennes femmes de réconfort, victimes de l’esclavage sexuel perpétré par l’armée impérialiste japonaise pendant la Seconde guerre mondiale. Pour rappel, plusieurs associations civiles ont déposé, en mai dernier, des plaintes contre cette ONG emblématique et son ancienne représentante. Elles leur reprochent des irrégularités sur les comptes financiers de l’établissement.

Plus précisément, il s’agit du détournement d’une partie des fonds à des fins inappropriées, de la collecte de dons via des comptes privés de Yoon, et d’une transaction douteuse sur une résidence secondaire pour les « wianbu », située dans la province de Gyeonggi. Le bâtiment a été acheté à un prix plus élevé que celui du marché, à savoir 750 millions de wons, soit 530 000 euros, en 2013, et revendu moitié prix cette année.

Pendant trois mois, le ministère public a poursuivi son enquête en perquisitionnant le bureau du l’ONG incriminée et des responsables de la comptabilité. Il décidera prochainement d’une nouvelle convocation de Yoon et le sens vers lequel il va diriger ce dossier.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >