Aller au menu Aller à la page

Politique

30e anniversaire des relations Séoul-Moscou : entretien téléphonique entre Moon Jae-in et Vladimir Poutine

Write: 2020-09-29 10:03:13Update: 2020-09-29 23:34:02

30e anniversaire des relations Séoul-Moscou : entretien téléphonique entre Moon Jae-in et Vladimir Poutine

Photo : YONHAP News

Cela fera demain 30 ans, jour pour jour, que la Corée du Sud et la Russie ont établi leurs relations diplomatiques. A deux jours de cet anniversaire lourd de sens, leurs dirigeants se sont entretenus par téléphone.  

Moon Jae-in et Vladimir Poutine ont échangé sur plusieurs sujets : les rapports Séoul-Moscou, la lutte contre le COVID-19, l’élection du nouveau patron de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ou encore la situation dans la péninsule. 

A propos des relations entre les deux pays, ils ont affiché leur convergence sur le fait qu’elles avaient connu un développement spectaculaire dans divers domaines ces trois dernières décennies. Ils se sont également félicités de la décision de prolonger jusqu’en 2021 « l’année des échanges réciproques ». 

Le président sud-coréen a proposé de renforcer davantage ces liens, de manière à les tourner vers l’avenir, et a souligné l’importance de la coopération et de la solidarité pour lutter contre le coronavirus. Il a d'ailleurs demandé l’adhésion de Moscou à l’Institut international des vaccins (IVI), basé à Séoul. 

L’occupant de la Maison bleue en a profité pour solliciter le soutien de la Russie à la candidature de sa ministre déléguée au Commece extérieur, Yoo Myung-hee, à la tête de l’OMC. 

En retour, le chef du Kremlin a affirmé que le pays du Matin clair était un des partenaires importants de son pays en Asie-Pacifique et a salué la stratégie de Séoul pour faire face à la pandémie. Poutine s’est aussi engagé à étudier la participation de son pays à l’IVI. 

S’agissant de la situation dans la péninsule, Moon a expliqué que son gouvernement poursuivrait ses efforts pour parvenir à la dénucléariser de manière complète et à y instaurer une paix durable. Il n'a pas hésité à demander le soutien de Moscou, ce à quoi le numéro un russe a répondu être disposé à apporter sa coopération aux efforts sud-coréens.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >