Aller au menu Aller à la page

Politique

Séoul autorise une aide humanitaire à Pyongyang le lendemain même de la mort du fonctionnaire

Write: 2020-09-29 14:39:57Update: 2020-09-29 23:17:25

Séoul autorise une aide humanitaire à Pyongyang le lendemain même de la mort du fonctionnaire

Photo : YONHAP News

Au lendemain du décès d'un fonctionnaire sud-coréen tué par des soldats nord-coréens, le gouvernement de Séoul a donné son feu vert pour la livraison à la Corée du Nord de matériels médicaux, comme des masques chirurgicaux, des thermomètres ou des seringues. De quoi susciter la colère de ses détracteurs.  

Un responsable du ministère de la Réunification, qui a accepté une demande en ce sens déposée par une ONG, a expliqué qu’il était difficile de suspendre son autorisation, puisque le 23 septembre, l’incident en question n’était pas encore confirmé, tel qu’il l'a été par la suite, et les conditions requises pour cette assistance étaient réunies. Une explication qui n’apaise cependant pas les esprits des sud-Coréens, encore sous le choc après avoir appris la nouvelle tragique.

Interrogé sur la date à laquelle son ministre Lee In-young en a été informé, le responsable a affirmé qu’il l’avait été le 24 septembre et qu’il avait aussitôt ordonné de réajuster les dates de livraisons des cargaisons humanitaires programmées pour le mois de septembre. 

Pourtant, Lee insistait habituellement sur la nécessité d’accorder une aide humanitaire au Nord, indépendamment de la situation politique ou militaire.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >