Aller au menu Aller à la page

Politique

Meurtre d’un sud-Coréen par l’armée nord-coréenne : le défunt aurait tenté une défection au Nord

Write: 2020-10-23 14:57:22Update: 2020-10-23 15:31:45

Meurtre d’un sud-Coréen par l’armée nord-coréenne : le défunt aurait tenté une défection au Nord

Photo : YONHAP News

Suite du meurtre d’un fonctionnaire sud-coréen en mer Jaune par l’armée nord-coréenne, survenu le mois dernier.

La police maritime a conclu, hier, que l'agent public rattaché au ministère des Affaires maritimes et de la Pêche a tenté de faire défection dans le pays communiste. D’après cette dernière, la victime aurait contracté des dettes considérables après s’être livrés à des jeux de hasard en ligne.

Immédiatement après cette annonce, le frère aîné du défunt a protesté, via les réseaux sociaux, contre « les malfaiteurs qui assassinent son honneur et sa dignité », en affirmant qu’il pouvait contester point par point l’allégation de la police maritime.

Pour rappel, le 22 septembre dernier, le fonctionnaire en question s’était jeté, pour des raisons inconnues, sur un objet flottant depuis un bateau public à proximité de la frontière maritime avec la Corée du Nord, sur la côte ouest. Il a ensuite été tué par balle par l’armée nord-coréenne, alors qu’il était à la dérive dans les eaux nord-coréennes.

Quelques jours après, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a présenté ses excuses à l’égard de cet accident « fâcheux » pour les relations intercoréennes. Cependant, Pyongyang demeure sans réponse face à la demande de Séoul de mener une investigation conjointe.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >