Aller au menu Aller à la page

Intercoréen

Washington lance une alerte contre les hackers nord-coréens « Kimsuky »

Write: 2020-10-30 10:52:16Update: 2020-10-30 11:28:03

Washington lance une alerte contre les hackers nord-coréens « Kimsuky »

Photo : KBS News

Gare au groupe de pirates nord-coréens baptisé « Kimsuky ». Il semble cette année mener très activement des opérations clandestines. En témoigne l’équipe d’une émission de KBS TV, spécialisée dans les actualités nord-coréennes, et intitulée « Fenêtre sur le Sud et le Nord ».

Celle-ci a reçu, en mai dernier, des mails dans lesquels plusieurs spécialistes du royaume ermite déclinaient une proposition d’interviews en raison de leur emploi du temps très chargé. Or, aucune sollicitation n’avait été envoyée par courriel. Selon l’enquête, le compte e-mail de l’équipe a été victime d’un piratage, un mode d’opération propre au commando de hackers nord-coréens « Kimsuky » ou « Thallium », qui aurait commencé à agir en ligne en 2012.

« Kimsuky » envoie des mails frauduleux en demandant d’accorder un entretien ou un passage sur un plateau de télé. Lorsqu’on lui répond, il expédie un mail avec des fichiers malveillants capables d’espionner l’ordinateur du destinateur dès leur ouverture.

Ces pirates ont dans leur ligne de mire les spécialistes de la Corée du Nord, du nucléaire ou de la sécurité nationale. Ils projettent ainsi de leur extorquer des informations sensibles.

Les autorités sécuritaires américaines ont déclenché une alerte contre ces hackers qui prennent prioritairement pour cible la Corée du Sud, les Etats-Unis et le Japon.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >