Aller au menu Aller à la page

Politique

Parlement : la majorité vote l’amendement interdisant l’envoi de prospectus anti-Pyongyang

Write: 2020-12-15 10:35:34Update: 2020-12-15 23:00:06

Parlement : la majorité vote l’amendement interdisant l’envoi de prospectus anti-Pyongyang

Photo : YONHAP News

Nouveau coup dur pour le Parti du Pouvoir du Peuple (PPP). Hier soir, cette principale formation de l’opposition a une nouvelle fois été obligée d’arrêter son obstruction qu’elle avait lancée il y a deux jours pour retarder l’adoption de l’amendement de la loi sur le développement des relations intercoréennes.

Le Minjoo a bloqué le marathon oratoire pour le voter comme il l’avait fait dimanche pour la révision de la loi sur le Service national du renseignement (NIS). Deux formations minoritaires, le Parti démocrate ouvert et le Parti de la Justice, ainsi que les indépendants proches du parti au pouvoir, s’y sont ralliés. Bien évidemment, les députés du PPP ont boycotté le vote et dénoncé une domination autoritaire de la majorité présidentielle.

Il s’agit d’une modification déposée par des élus du Minjoo pour interdire entre autres l’envoi vers le Nord de ballons portant des messages hostiles au régime de Pyongyang le long de la zone démilitarisée (DMZ) séparant les deux Corées. Le non-respect peut entraîner une peine de prison ou une amende allant jusqu’à trois ans et 30 millions de wons, l’équivalent de 23 000 euros.

Pour le moment, la principale force conservatrice ne semble pas avoir l’intention de recourir à l’arme du « filibuster » pour bloquer plusieurs autres législations qui seront soumises à l’approbation parlementaire avant la fin de la session extraordinaire en cours, qui s’étendra jusqu’au 8 janvier prochain.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >