Aller au menu Aller à la page

International

Tokyo reste flou sur le report de l’entretien avec le nouvel ambassadeur sud-coréen

Write: 2021-01-21 11:01:43Update: 2021-01-21 11:10:25

Tokyo reste flou sur le report de l’entretien avec le nouvel ambassadeur sud-coréen

Photo : YONHAP News

Le gouvernement de Tokyo ne se montre pas clair à l’égard de l’information publiée hier par le Sankei Shimbun. Le même jour, son secrétaire général Katsunobu Kato a affirmé qu’aucune décision sur la possibilité évoquée par le journal n’avait été prise.

Le quotidien nippon a rapporté que le Premier ministre Yoshihide Suga et son ministre des Affaires étrangères Toshimitsu Motegi étudiaient le report de leur premier entretien avec le nouvel ambassadeur de Corée du Sud au Japon, Kang Chang-il, qui prendra ses fonctions demain.

Un officiel cité par le journal a précisé qu’une telle possibilité était envisagée en réaction à la violation par Séoul de lois internationales. Concrètement, l’Archipel évoque le fait que la justice sud-coréenne a condamné deux de ses entreprises et son gouvernement à dédommager respectivement le travail forcé de Coréens et l’esclavage sexuel de femmes coréennes pendant la Seconde guerre mondiale.

Le chef de la diplomatie nippone n’a pas reçu non plus Nam Gwan-pyo, le prédécesseur de Kang, avant son retour à Séoul, samedi dernier, au terme de son mandat à Tokyo. Un acte considéré comme une impolitesse diplomatique.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >