Aller au menu Aller à la page

Politique

Pétrolier saisi par l’Iran : Séoul entend s’appuyer sur l’offre de médicaments et de kits de dépistage au COVID-19

Write: 2021-01-21 15:56:23Update: 2021-01-21 16:59:44

Pétrolier saisi par l’Iran : Séoul entend s’appuyer sur l’offre de médicaments et de kits de dépistage au COVID-19

Photo : YONHAP News

Alors que le pétrolier sud-coréen « MT Hankuk-Chemi » et ses marins sont retenus en Iran depuis 17 jours, le ministère sud-coréen des Affaires étrangères a estimé que l’envoi de médicaments et de kits de dépistage au COVID-19, réclamé par Téhéran, devrait avoir lieu bientôt. Il mène actuellement des négociations avec les autorités iraniennes afin de régler les contentieux liés à la saisie du navire et aux actifs iraniens gelés en Corée du Sud.

D’après l’explication avancée, aujourd’hui, par un haut responsable du ministère sur l’état d’avancement des pourparlers, l’acheminement des produits en question tout comme la libération des sud-Coréens sur le bateau pourraient intervenir dans un avenir proche, alors que le gel des fonds iraniens est un dossier plus complexe en ce qu'il s’inscrit dans le cadre des sanctions infligées par les Etats-Unis contre le pays du Moyen-Orient. Le diplomate a néanmoins exprimé ses attentes à l’égard de la nouvelle administration américaine qui vient de prendre ses fonctions.

Actuellement, 7 milliards de dollars de frais d’exportation du pétrole brut iranien sont bloqués dans des banques sud-coréennes. L’Iran réclame que ces fonds soient utilisés pour l’achat de médicaments ou le règlement des frais de cotisation aux Nations unies.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >