Aller au menu Aller à la page
Go Top

Politique

Réunion à Tokyo des négociateurs nucléaires sud-coréen, américain et japonais

Write: 2021-09-14 13:30:35Update: 2021-09-14 18:29:07

Photo : YONHAP News

Les négociateurs nucléaires sud-coréen, américain et japonais se sont retrouvés aujourd’hui à Tokyo. Leur rencontre, une première en trois mois, a eu lieu alors que des signes de redémarrage du réacteur nord-coréen produisant du plutonium ont été détectés depuis juillet et que Pyongyang a procédé le week-end dernier à des tirs d’essai d’un nouveau missile de croisière.

Les trois hommes ont donc échangé des informations sur ces récents mouvements de la Corée du Nord avant de reconfirmer l’importance de la coopération entre leurs pays.

A cette occasion, l’Américain Sung Kim a redit que la politique de son pays nécessitait une approche bien ajustée et pragmatique dans la diplomatie avec l’Etat communiste. Et d’ajouter que l’administration Biden n’a aucune intention d’être hostile à l’égard du régime de Kim Jong-un, tout en souhaitant que celui-ci réagisse favorablement à ses propositions. Il a cependant souligné que Washington appliquerait parfaitement les résolutions du Conseil de sécurité de l’Onu jusqu’à ce que le Nord y donne sa réponse positive.

Hier, à propos du test du nouveau missile nord-coréen, la Maison blanche a elle aussi affirmé que son principe d’approche diplomatique avec le Nord ne changerait pas et qu’elle était toujours prête à s’engager vers l’objectif de dénucléariser la péninsule de manière complète.

Aux journalistes sud-coréens, le négociateur américain a également fait part de l’intention de Washington d’envoyer des aides humanitaires au Nord, quelque soit l’avancée dans la dénucléarisation de la péninsule. Ce n’est pas tout. Il a également ajouté que les Etats-Unis allaient soutenir les projets de coopération humanitaire intercoréens. Et pour finir, il a souhaité que la collaboration pour retrouver les dépouilles des soldats américains disparus pendant la guerre de Corée puisse reprendre.

Quant au sud-Coréen Noh Kyu-duk, il a préconisé que le processus de paix dans la péninsule mené par Séoul devrait se poursuivre afin de résoudre notamment le problème nucléaire.

Et son homologue nippon Takehiro Funakoshi a de son côté souligné l’importance de la collaboration Séoul-Tokyo-Washington non seulement pour trouver une sortie au dossier nucléaire, mais aussi pour maintenir la stabilité dans la région.

Les trois émissaires semblent avoir aussi coordonné la position de leurs pays sur une aide humanitaire aux habitants nord-coréens.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >