Aller au menu Aller à la page
Go Top

International

Séoul prend part au front commun international contre les attaques de ransomwares

Write: 2021-10-14 12:39:55Update: 2021-10-14 14:05:31

Séoul prend part au front commun international contre les attaques de ransomwares

Photo : Getty Images Bank

Les Etats-Unis ont décidé de faire front commun avec une trentaine de pays afin de lutter contre les attaques de ransomwares effectuées notamment par la Russie, la Chine et la Corée du Nord.

Un haut responsable de l’administration américaine a annoncé que pour cela, les ministres ou de hauts responsables gouvernementaux de quelque 30 Etats se sont réunis hier et aujourd’hui par liaison vidéo.

Parmi les pays participant à cette conférence dite « Initiative anti-ransomware », organisée par le Conseil de sécurité nationale (NSC) de la Maison blanche, figurent notamment la Corée du Sud, le Japon, l’Union européenne ou encore la France.

Si le président américain Joe Biden a plaidé pour la coopération internationale en vue de faire face à ces attaques informatiques par des logiciels de rançon à l’occasion des sommets du G7 et de l’Otan en juin dernier, c’est la première fois qu’une conférence de cette ampleur se tient.

Cette année, bon nombre d’établissements américains, dont l’entreprise de transformation de viande JBS, ont été ciblés au cours d’attaques récurrentes faisant de gros dégâts. De quoi conduire Washington à donner la priorité au combat contre ces cyberattaques. Les hackers russes, chinois et nord-coréens, souvent suspectés d’en être à l’origine, sont visés.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >