Aller au menu Aller à la page
Go Top

Politique

JO de Pékin 2022 : Séoul n’envisage pas de boycott diplomatique

Write: 2021-12-09 09:30:50Update: 2021-12-09 14:34:42

JO de Pékin 2022 : Séoul n’envisage pas de boycott diplomatique

Photo : YONHAP News

Après l'annonce du boycott diplomatique américain des JO d'hiver de Pékin, la Corée du Sud va-t-elle emboîter le pas des Etats-Unis ?

Hier, un haut responsable de la Cheongwadae a déclaré, aux journalistes, qu’à ce stade, Séoul n’envisageait pas de le faire, ni décidait, non plus, d’envoyer une délégation gouvernementale aux Jeux. Il a, par ailleurs, indiqué que l’administration Biden avait informé, au préalable, le gouvernement sud-coréen de son option finale, dévoilée lundi.

Dans ce contexte, le président Moon Jae-in participera, ce soir, à un sommet pour la démocratie, organisé par son homologue américain entre aujourd’hui et demain, en distanciel. Des chefs d'Etat et de gouvernement d’une centaine de pays y ont été conviés. La Chine et la Russie n’en font pas partie.

Dans sa prise de parole, le dirigeant sud-coréen présentera les avancées de la promotion de la démocratie et des droits de l’Homme que son administration a enregistrées.

La question est de savoir si Moon mentionne spécifiquement la situation dans l’empire du Milieu. Un sujet particulièrement sensible pour Séoul compte tenu de ses relations avec son premier partenaire commercial.

De plus, le locataire de la Maison bleue souhaite que Pékin se joigne, lui aussi, à son initiative de mettre fin officiellement à la guerre de Corée. Il ne ferait donc pas état, selon un fin observateur, de la question des Ouïghours, ni du boycott diplomatique des prochains JO.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >