Aller au menu Aller à la page
Go Top

Politique

Grève des routiers : réactions contrastées du monde politique à l’ordre de retour au travail

Write: 2022-11-29 14:50:29Update: 2022-11-29 15:43:37

Grève des routiers : réactions contrastées du monde politique à l’ordre de retour au travail

Photo : YONHAP News

La classe politique a réagi à la décision du gouvernement d’ordonner aux routiers grévistes de se remettre au travail.

Lors d’une réunion d’urgence, le Parti du pouvoir du peuple (PPP), la formation présidentielle, a parlé d’un choix inévitable visant à ne plus fermer les yeux sur les actes illicites devenus dorénavant des pratiques courantes. Les professionnels de l’industrie du BTP, présents à la conférence, ont eux aussi appelé à l’intervention de l’exécutif.

En revanche, le Minjoo a dénoncé une surréaction. La principale force de l’opposition a alors reproché au gouvernement de susciter un conflit au lieu d’y trouver une solution et l’a enjoint d’engager immédiatement des négociations sérieuses avec le syndicat de solidarité des chauffeurs de marchandises, qui ont lancé le mouvement.

Pour le Parti de la justice, une petite formation progressiste, l’ordre en question est un « carton rouge » illégal. Et c’est l’exécutif, et non pas le syndicat, qui doit être sanctionné, puisqu’il n’a pas tenu son engagement pris en juin d’œuvrer pour le maintien du système de tarif minimum garanti pour le fret.

La réaction du syndicat ne s’est pas fait attendre non plus. Il a qualifié la mesure gouvernementale de contraire à la Constitution comme aux conventions de l’Organisation internationale du travail (OIT). Il a organisé un rassemblement de protestation dans 16 endroits à travers le territoire, durant lequel ses dirigeants se sont rasés le crâne pour montrer leur détermination à ne jamais céder à la répression du pouvoir.

Leurs représentants et ceux du ministère des Transports se sont par ailleurs rencontrés hier pour leurs premières négociations depuis le début du mouvement. Ils se sont cependant quittés sans parvenir à un accord.

Pendant ce temps, les pertes s’accumulent sur les chantiers des secteurs industriels clés du pays, les offres de béton prêt à l’emploi et les transports de containers ayant été très largement perturbés.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >