Aller au menu Aller à la page
Go Top

Politique

Budget 2024 : le bras de fer parlementaire se poursuit

Write: 2023-11-20 10:46:47Update: 2023-11-20 14:13:48

Budget 2024 : le bras de fer parlementaire se poursuit

Photo : YONHAP News

Lors des délibérations préliminaires sur le plan budgétaire 2024 du gouvernement, tenues la semaine dernière, le Parti du pouvoir du peuple (PPP), la formation présidentielle, et l'opposition se sont affrontés pour en réclamer chacun leur part. Les réunions budgétaires de cette semaine s'annoncent d'ailleurs d'autant plus houleuses que les élections législatives prévues en avril prochain approchent.

La semaine dernière par exemple, le budget consacré à promouvoir les stages des jeunes a été drastiquement réduit par le Minjoo, la principale force de l’opposition. Il s’agit d’une enveloppe de 230 milliards de wons, soit environ 162 millions d'euros.

Le PPP a vivement critiqué cette décision, « irrationnelle et irresponsable ». Le Minjoo, de son côté, a émis l’argument selon lequel les jeunes n’auraient pas besoin de ces embauches expérimentales d'une courte durée, mais plutôt d’opportunités d'accumuler et de consolider durablement des connaissances et des savoir-faire de métiers.

Quant au projet de développement de l'estuaire Saemangeum, le parti de centre-gauche a augmenté son budget de 140 milliards de wons, l'équivalent de 99 millions d'euros. L'enveloppe pour les bons d'achat locaux, demandée par Lee Jae-myung, son patron, s'est vue être augmentée elle aussi de 700 milliards de wons, ou 494 millions d'euros.

Les sous-comités de la Commission spéciale du budget et des comptes publics se réuniront cette semaine pour examiner les décisions prises la semaine dernière. Le bras de fer entre le PPP et le Minjoo risque de se poursuivre afin d’obtenir des enveloppes généreuses pouvant plaire aux électeurs.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >