Aller au menu Aller à la page
Go Top

International

Le département d’Etat américain critique le réarmement de la DMZ par Pyongyang

Write: 2023-11-28 13:08:56Update: 2023-11-28 13:59:30

Le département d’Etat américain critique le réarmement de la DMZ par Pyongyang

Photo : YONHAP News

Le déploiement de troupes et d'équipements militaires par la Corée du Nord dans la zone démilitarisée (DMZ) conduit à une augmentation des tensions militaires et des risques d'erreurs de jugement dans la péninsule coréenne. C'est ce qu'estime le département d'Etat américain. Cela fait suite à la décision de Pyongyang d'abandonner l'accord militaire intercoréen du 19 septembre 2018.

Dans une interview écrite accordée lundi à une presse sud-coréenne, son porte-parole a déclaré que Washington garderait un contact étroit et continu avec Séoul et veillerait à ce que ses alliés suivent le rythme.

Il a également souligné que les Etats-Unis soutenaient les efforts visant à gérer et à apaiser les tensions militaires dans la péninsule coréenne et dans le monde, et ce par le biais de mesures de coordination militaire, de transparence et de réduction des risques.

Washington a également fait savoir qu'elle étudierait minutieusement le récent lancement par Pyongyang d’un satellite de reconnaissance militaire, et quelle travaillerait en étroite collaboration avec ses alliés et partenaires.

Enfin, le porte-parole a déclaré dans l’interview que les USA surveillaient de près l'évolution des relations Corée du Nord-Russie en matière de transfert de technologies militaires. Il a souligné que le programme de développement spatial du régime de Kim Jong-un impactait non seulement la sécurité de la région, mais également celle du monde. Il a ensuite appelé tous les pays à mettre en œuvre et respecter les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >