Aller au menu Aller à la page
Go Top

Intérieur

Tourisme : objectifs de 20 millions de visiteur par an fixé

Write: 2023-12-11 09:28:13Update: 2023-12-11 19:18:50

Photo : YONHAP News

L'industrie touristique sud-coréenne, sévèrement touchée par le COVID-19, connaît aujourd'hui une belle reprise et le gouvernement souhaite la booster encore plus. Objectif : enregistrer 20 millions de touristes étrangers par an. Les voix se font pourtant entendre pour demander des mesures plus substantielles, sans se baser obligatoirement sur des ambitions d’ordre purement quantitatives.

La pandémie de coronavirus a drastiquement fait chuter le nombre de touristes étrangers qui se rendaient au pays du Matin clair. Alors, pour renforcer ce secteur porteur, le gouvernement a décidé de l’intégrer dans les cinq principales industries exportatrices telles que les semi-conducteurs et les voitures.

Plusieurs mesures sont ainsi avancées : un meilleur accueil, l'élargissement des exemptions des frais de délivrance de visa électronique, en principe destinées aux visiteurs en groupe, ou encore la hausse du plafonnement de la détaxe.

Par ailleurs, 3 000 milliards de wons, soit un peu plus de 2,1 milliards d'euros seront injectés dans certaines régions. D'une part pour créer des zones touristiques élargies à Busan, à Gwangju et aux autres villes situées au sud de la péninsule. D’autre part, pour organiser des événements d'envergure liés à la K-pop, à la beauté ou à la mode. Selon le Premier ministre, l'exécutif souhaite non seulement attirer le plus grand nombre d'étrangers mais également multiplier et prolonger leurs séjours.

Mais il est également une certaine opposition au développement quantitatif de cette industrie.

Seo Jeong-yeon, qui habite au village de Hanok à Bukcheon, un quartier très touristique à Séoul où sont conservées des résidences traditionnelles coréennes, se plaint des comportements abrupts des touristes, qui empiètent à leur insu sur l'espace privé des résidents.

En effet, les conséquences du « surtourisme » se font déjà sentir dans d'autres régions du pays dont le village de Hanok à Jeonju et dans l'île méridionale de Jeju. Elles sont si importantes que certaines villes à l'étranger imposent des taxes touristiques.

Face à cette inquiétude, le gouvernement s'engage à mener des consultations avec les collectivités locales qui souffrent de cet afflux massif de visiteurs, et à développer des produits à haute valeur ajoutée, notamment dans le domaine du tourisme médical.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >