Aller au menu Aller à la page
Go Top

International

Ministère russe des Affaires étrangères : le risque de conflits armés augmente dans la péninsule

Write: 2024-02-12 11:43:39Update: 2024-02-12 11:55:30

Ministère russe des Affaires étrangères : le risque de conflits armés augmente dans la péninsule

Photo : YONHAP News

Les récents propos fermes de Kim Jong-un montrent que la possibilité d'éventuels conflits armés directs a fortement augmenté dans la péninsule coréenne. C'est ainsi que s'est exprimé Ivan Zelohofchev, chargé des questions asiatiques au ministère russe des Affaires étrangères, lors d'une interview avec l'agence de presse russe RIA Novosti.

C'est plus exactement la réponse du diplomate russe sur les questions posées par ce média : les récents tirs de missiles nord-coréens dans la mer Jaune constituent-ils un avant-coureur de potentiels conflits armés intercoréens ? Et les propos de Kim Jong-un signifient-ils que Pyongyang prépare sérieusement ce genre d'altercations ?

En effet, Kim III avait annoncé le mois dernier que dans le cas où la République de Corée utiliserait les forces armées, la Corée du Nord mobiliserait sans aucune hésitation tous ses moyens militaires pour l’écraser. Il a même évoqué en décembre une possible attaque nucléaire au sol américain.

Pour Zelohofchev, ces propos belliqueux devraient être pris en compte, plus particulièrement aux vues du contexte actuel. Cela concerne notamment les récents exercices militaires conjoints des Etats-Unis et de ses alliés à l'encontre de Pyongyang. Le haut fonctionnaire russe a souligné que l'Etat ermite se sentirait obligé de prendre des mesures de défense pour préserver sa sécurité nationale et sa souveraineté.

Concernant les relations Séoul-Moscou, le diplomate russe a reconnu la volonté sud-coréenne de les améliorer mais s'est contenté de dire que son pays prendra la décision en fonction des mesures sud-coréennes envers son pays.

Le diplomate en a profité pour annoncer que son pays envisage de mener son troisième plan de restrictions des importations sud-coréennes et a ajouté que le progrès des relations bilatérales dépendraient de Séoul.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >