Aller au menu Aller à la page
Go Top

Intérieur

Hausse des admissions en médecine : à quand la fin du conflit ?

Write: 2024-05-24 13:36:43Update: 2024-05-24 15:20:23

Hausse des admissions en médecine : à quand la fin du conflit ?

Photo : YONHAP News

Le nombre de places en écoles de médecine va bel et bien augmenter, et ce pour la première fois en 27 ans. Le Conseil coréen pour l'enseignement universitaire doit confirmer, cet après-midi, les plans d’admissions de 2025, remis par chaque université.

Le gouvernement a lancé le projet d’augmentation du numerus clausus le 6 février dernier avec un soutien massif de l’opinion publique. Cependant, plus de neuf résidents sur dix ont quitté leur poste en signe de protestation depuis plus de trois mois, créant un désordre dans le milieu médical. Les professeurs se sont rangés du côté de leurs disciples en raison de la baisse de la qualité de l’éducation. Certains ont démissionné et d’autres ont réduit leur temps de travail.

Parallèlement, les autorités publiques préparent une réforme du secteur médical. Le comité spécial dédié tiendra, aujourd’hui, sa première réunion afin de discuter, notamment, de la diminution du temps de travail hebdomadaire des résidents. Il aurait prévu de le faire passer de 80 à 60 heures. Dès la semaine prochaine, les heures maximales de travail consécutives des médecins résidents seront réduites, à titre d’essai, entre 24 et 30 heures, contre 36 heures auparavant.

Le deuxième vice-ministre de la Santé, quant à lui, a exhorté ce matin les résidents à reprendre leur travail, affirmant que leur retour sera le premier pas permettant de régler ce dissensus. Park Min-soo a déclaré que l’exécutif ne ménagerait pas ses efforts afin que ces derniers reçoivent un traitement approprié en tant qu’apprenti. Il a également appelé les associations des médecins à dialoguer avec le gouvernement.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >