Aller au menu Aller à la page
Go Top

Politique

Parlement : le Minjoo prend la tête des trois commissions permanentes les plus disputées

Write: 2024-06-11 13:44:49Update: 2024-06-11 14:39:41

Parlement : le Minjoo prend la tête des trois commissions permanentes les plus disputées

Photo : KBS News

La nouvelle législature de l’Assemblée nationale s’annonce encore plus difficile que la précédente. Moins de deux semaines à peine après son ouverture, une intense bataille s’engage déjà entre les deux premières formations : le Minjoo et le Parti du pouvoir du peuple (PPP).

La principale force de l’opposition et le mouvement présidentiel s’affrontent sur la répartition des postes de présidents des trois des 18 commissions permanentes qu’ils revendiquent tous deux.

L’un de ces trois organes jugés clés est la puissante commission de la législation et des affaires juridiques, qui dispose du pouvoir de décider de soumettre ou non au vote définitif les projets ou les propositions de lois débattus par les autres commissions. La deuxième commission plébiscitée est celle qui contrôle notamment les actions de la présidence. Enfin, la troisième examine toute question liée à l’audiovisuel.

Alors que la guerre des nerfs continuait autour de ces postes, le camp de l’opposition avec à sa tête le Minjoo a de nouveau fait cavalier seul. De fait, hier soir, il a élu les députés du mouvement de Lee Jae-myung à la tête de 11 commissions, y compris les trois convoitées, et ce, en l’absence des membres du PPP. La principale force de l’opposition se défend d’avoir reflété la volonté exprimée par les électeurs lors des législatives d’avril. Elle avait alors obtenu la majorité absolue.

Evidemment, le parti de Yoon Suk Yeol s’indigne. Ses législateurs ont manifesté en dehors de la salle des séances plénières. Ils sont allés jusqu’à demander le départ du tout nouveau président du Parlement. Pour eux, Woo Won-shik, issu du Minjoo, a pris parti pour son ancienne formation, alors qu’une fois élu au perchoir, il doit faire preuve de neutralité sur toutes les questions. Le PPP envisage même de boycotter tous les prochains travaux parlementaires.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >