Archives

Page d'accueil > Archives > Territoire et géographie

Territoire et géographie

Territoire

La République populaire démocratique de Corée occupe le territoire au nord de la ligne de démarcation comme stipulé par l'accord de cessez-le-feu de juillet 1953 qui a mis fin à la guerre de Corée. Conformément à la Constitution sud-coréenne qui décrète que le territoire national comprend l'ensemble de la péninsule et les îles environnantes, le territoire nord-coréen appartient juridiquement à la Corée du Sud mais est régi par Pyongyang.

Territoire
Coordonnées 37 ˚ 41'00 ˝ à 43°00'36 ˝ Nord / 124˚18'41 ˝ à 130˚41'32 ˝ Est
Superficie 122 762 km² (55 % des 222 300 km², superficie totale de la péninsule et des îles environnantes)
1 353,2 km avec la Chine et 16,2 km avec la Russie)
2 495 km (la longueur totale des côtes de la péninsule est de 8 593 km)

Géographie

De régions montagneuses au nord et à l’est, la Corée du Nord offre un relief progressivement moins escarpé dans sa partie sud et ouest. La chaîne des monts de Nangrim qui s’étend du nord au sud, est le point de départ de nombreuses autres chaînes qui s’étirent vers l’ouest : Gangnam, Jukyuryung, Myohyang, Uhnjin et Myulak. Les chaînes de Hamgyung et de Boojunryung entourent au nord et au sud la province de Hamgyung et rejoignent la chaîne de Nangrim. De ces montagnes coulent des rivières puis des fleuves qui se jettent dans la mer de l’Est et la mer Jaune.

Géographie
Principaux sommets Mont Baekdu (2 750 m), Mont Gwanmo (2 540 m), Mont Buksubaek (2 521 m), Mont Nampotae (2 433 m). 50 sommets dépassent 2 000 mètres.
Principaux plateaux Baekmu, Gaema, Jangjin, Nangrim, Poongsan, etc.
Principaux bassins Hweryung, Gangge, Goosung, Dukchun, Echun, etc.
Principaux fleuves Les fleuves qui s’écoulent vers l’ouest sont longs et sinueux : Abrok (Yalu), Daedong, Chongchun, Yesung, etc.
Les fleuves s’écoulant vers l’est sont courts et droits : Duman (Tumen), Namdaechon, Yongheung, Uhrangchon, Sungchun, etc.
Principales plaines Pyongyang (950 km², traversée par le fleuve Daedong), Jaeryung (1 300 km², incluant Jaeryung, Shinchun, Ahnak et Eunchun; traversée par le fleuve Jaeryung), Yonbaek (1 150 km², incluant les régions de Yonahn, Baechun et Chungdan), Yoldoo Samchunri (750 km², incluant les régions d’Ahnju, Moonduk, Sookju et Pyongwon; traversée par le fleuve Chongchun), Hamheung (incluant les régions d’Hamju et Jeungpyong; traversée par le fleuve Sungchun), Yongchun (traversée par le fleuve Abrok [Yalu])
Principaux lacs Soopoong (298,2 km²), Woonbong (104,9 km²), Jangjin (46,1 km²), Bujeon (20,3km²), Suheung, etc. (25 lacs font plus de 5 km²)

Climat

Bien que la Corée du Nord soit dans une zone tempérée, les hivers sont rigoureux et les étés sont chauds en raison de l’influence du climat continental de la Chine. La température moyenne annuelle de la péninsule coréenne est de 10°c. Cependant, les différences de températures moyennes entre le Nord (3-6°c), le centre (10°c) et le Sud (14-15°c) sont importantes. En hiver, l’écart s’accentue davantage.

En Corée du Nod, l’hiver dure 5 mois, soit un mois de plus que dans le sud de la péninsule. Les fleuves sont donc gelés près de la moitié de l’année. En revanche, les températures estivales varient peu selon les régions.

Les précipitations annuelles moyennes sont comprises entre 600 mm et 1 500 mm.
Les précipitations sont moins importantes au Nord et 53 à 63 % des précipitations totales sont concentrées sur 3 mois de l’année, de juin à août. Les précipitations varient grandement selon les régions. La moyenne annuelle pour la région de Jangjun (comté de Gosung de la province de Gangwon) est de 1520 mm contre 606 mm pour Hesan.

Ressources naturelles

Les ressources souterraines : exploitation d’une mine en Corée du Nord

Les minerais principaux : molybdène, magnésite, graphite, barytine, mica, fluorite, argent, acier, plomb, zinc, aluminium, charbon, etc. Les nombreuses couches géologiques formées depuis 4 milliards et demi d’années (âge de la Terre) et les mouvements fréquents de la croûte terrestre ont doté la Corée du Nord de ressources minérales abondantes.

Le plomb et le zinc représentent une part importante des exportations nord-coréennes. Parmi une vingtaine de mines, celles de Gumduk dans le comté de Danchon de la province de Hamgyung du Sud et celles de Yanggang sont les plus importantes. La Corée du Nord dispose de près de la moitié du gisement mondial de magnésite, essentiellement concentré à proximité du comté de Danchon.

Le charbon (essentiellement de l’anthracite) est l’une des sources d'énergie principales du pays. Il est abondant sur tout le territoire. Le nord de la province de Hamgyung et le sud de la province de Pyongan abritent d’abondants gisements d’houille grasse.

Bien que la Corée du Nord soit supposée posséder des réserves souterraines de pétrole, leurs rentabilités sont loin d’être évidentes. Des compagnies pétrolières étrangères ont conduit de nombreuses prospections sans succès probant.