Page d'accueil > Archives > Chronologie de la situation politique dans la péninsule coréenne

Chronologie de la situation politique dans la péninsule coréenne

2017Premier semestre 2018Second semestre 20182019
2018
1er janvier Le numéro un nord-coréen Kim Jong-un déclare dans son allocution du Nouvel an qu'il est « prêt à revoir le président américain à tout moment ».
Donald Trump lui répond, à travers son fil Twitter, « attendre une nouvelle rencontre avec Kim Jong-un bien conscient du fort potentiel économique de son pays ».
2 janvier Le président américain Donald Trump révèle lors d'un conseil des ministres qu'il vient de recevoir « une lettre excellente » de Kim Jong-un.
7-10 janvier Le leader nord-coréen Kim Jong-un tient un quatrième sommet avec son homologue chinois Xi Jinping à Pékin.
15 janvier Selon CNN, Donald Trump a fait parvenir une lettre personnelle à Kim Jong-un.
17 janvier Kim Yong-chol, vice-président du comité central du Parti des travailleurs, se rend à New York pour des pourparlers de haut niveau avec le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo.
18 janvier Après sa rencontre avec Mike Pompeo, Kim Yong-chol s'entretient avec le président américain Donald Trump.
La Maison blanche annonce que le second sommet Washington-Pyongyang se tiendra fin février.
19-20 janvier Les négociateurs nucléaires sud-coréen, nord-coréen et américain organisent à Stockholm une rencontre de travail pour préparer le second sommet entre Pyongyang et Washington.
Un porte-parole de la diplomatie suédoise témoigne de la tenue de « discussions constructives sur divers sujets de la péninsule coréenne, tels que l'instauration de la confiance, le développement économique et la coopération sur le long terme ».
31 janvier L’émissaire spécial du département d’Etat américain pour la Corée du Nord dévoile dans une intervention à l’université Stanford que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un « a promis le démantèlement des installations d’enrichissement de plutonium et d’uranium à condition d'obtenir des mesures correspondantes américaines » lors de la quatrième visite du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo à Pyongyang en octobre 2018. Steve Biegun fait savoir que le président Donald Trump « s'est dit prêt à déclarer la fin de la Guerre de Corée ».
6 février L'émissaire américain Steve Biegun se rend à Pyongyang.
Il entame des pourparlers de travail avec Kim Hyok-chol, l’ex-ambassadeur du pays communiste en Espagne, en préparation d’un second sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un.
Le président américain prononce son discours sur l'état de l'Union au Capitole.
A cette occasion, Donald Trump annonce qu'il rencontrera Kim Jong-un les 27 et 28 février au Vietnam.
9 février L’émissaire spécial du département d’Etat américain pour la Corée du Nord Steve Biegun partage les résultats de son voyage à Pyongyang avec la ministre sud-coréenne des Affaires étrangères Kang Kyung-wha et le négociateur nucléaire sud-coréen Lee Do-hoon.
14 février La chef de la diplomatie sud-coréenne Kang Kyung-wha tient une réunion avec son homologue américain Mike Pompeo à Varsovie, en Pologne.