Trump affime que Pyongyang ne voulait démanteler qu’un ou deux sites nucléaires, sur un total de cinq ㅣ La Corée du Nord à la loupe ㅣ KBS WORLD Radio

Dernières nouvelles

Trump affime que Pyongyang ne voulait démanteler qu’un ou deux sites nucléaires, sur un total de cinq

2019-05-23

© YONHAP News

Le président américain Donald Trump est revenu sur les raisons de l’échec de son deuxième sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Hanoï en février dernier, en faisant une déclaration étonnante : lors d’une interview donnée à une chaîne de télévision américaine le 19 mai, le locataire de la Maison blanche a révélé que le pays communiste n’avait accepté de démanteler qu’un ou deux sites nucléaires, sur un total de cinq. Une information nouvelle. 


Si Trump avait déjà fourni sa version de l’événement, c’est la première fois qu’il donne ce chiffre précis de cinq sites. Sa déclaration a déclenché de nombreuses spéculations. Deux sites nucléaires nord-coréens sont déjà connus : il s’agit des réacteurs de la zone de Yongbyon, et de la région de Punggye-ri où ont eu lieu les essais d’explosions souterraines. Mais où se trouvent ces trois autres sites mentionnés par Trump ?


« On soupçonne que le Nord a construit deux sites d’enrichissement d’uranium dans deux régions différentes, à Kangson et à Bungang ; les analystes estiment que ces deux endroits font partie des cinq mentionnés par le numéro un américain. Pour le cinquième, il pourrait s’agir d’une usine de production d’armes nucléaires, située dans une autre zone, selon certaines spéculations », estime Shin Beom-cheol, du Centre pour la sécurité et l’unification à l’Institut Asan pour les études politiques. Analyse.

Dernières nouvelles