A l’approche de l’ultimatum nord-coréen, les tensions continuent de grimper ㅣ La Corée du Nord à la loupe ㅣ KBS WORLD Radio

Dernières nouvelles

A l’approche de l’ultimatum nord-coréen, les tensions continuent de grimper

2019-12-19

© YONHAP News

La Corée du Nord affirme avoir mené, le 7 et le 13 décembre, deux « importants tests » sur sa base de lancement de fusées de Sohae, des déclarations qui ont fait monté les tensions d’un cran sur la péninsule. C’est dans ce contexte que le diplomate américain Steve Biegun, lors d’une visite à Séoul, a proposé lundi une rencontre avec les représentants du régime. « Il est temps de nous mettre au travail, (...) vous savez comment nous joindre », a déclaré Biegun à l’intention de ses homologues du Nord. Mais le régime a fait la sourde oreille. Et mardi, Biegun a pris son avion pour Tokyo sans qu’aucun contact, par exemple sur la frontière, n’ait eut lieu.


« La Corée du Nord exige des Etats-Unis qu’ils présentent d’ici la fin de l’année une nouvelle « méthode de calcul » dans les négociations de dénucléarisation. En envoyant Steve Biegun en Corée du Sud, Washington montre à Pyongyang qu’il fait de nombreux efforts pour maintenir l’élan en faveur du dialogue. Pendant son séjour ici en début de semaine, l’émissaire américain a offert une rencontre à ses homologues nord-coréens. Biegun a aussi souligné que pour son pays, il n’y avait pas de date butoir dans les pourparlers de dénucléarisation. Une remarque à travers laquelle Washington a exprimé sa détermination à poursuivre le processus de pourparlers », explique Chung Dae-jin professeur à l’Institut pour la réunification à l’université Ajou. Il revient sur les visites successives de Biegun en Corée du Sud, au Japon, et en Chine.

Dernières nouvelles