La Corée du Nord procède de nouveau à des tirs de missiles à courte portée ㅣ La Corée du Nord à la loupe ㅣ KBS WORLD Radio

Dernières nouvelles

La Corée du Nord procède de nouveau à des tirs de missiles à courte portée

2020-03-12

ⓒ KBS

Lundi, la Corée du Nord a procédé à des tirs de multiples projectiles en direction de la mer de l'Est et depuis la région de Sondok, dans la province de Hamgyeong du Sud, au nord-est du pays. Il s’agissait de la deuxième série de tirs de missiles cette année, une semaine après que Pyongyang a annoncé avoir lancé, le 2 mars, des projectiles depuis un lance-roquettes multiples qualifié de « super-large », dans la région de Wonsan. Les médias officiels nord-coréens ont rapporté que le leader Kim Jong-un avait supervisé en personne cet exercice d’artillerie.

 

L’essai a été une mauvaise surprise pour la Corée du Sud, alors que seulement cinq jours plus tôt, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un envoyait une lettre au président sud-coréen Moon Jae-in pour exprimer sa sympathie au sujet des difficultés liées au coronavirus. Le régime continue donc sa stratégie éprouvée de souffler le chaud et le froid.

 

« La Corée du Nord a procédé à des tirs de projectiles le 2 mars puis le 9 mars. Le 3 mars, Kim Yo-jong, la sœur du leader nord-coréen, a sévèrement critiqué le bureau présidentiel à Séoul, tandis que son frère Kim Jong-un a adressé le lendemain une lettre de condoléances au président sud-coréen. Il semble que Pyongyang a adopté une approche double, qui consiste à envoyer des avertissements à Séoul tout en maintenant une ligne de communication directe avec le président. Je suppose que ce récent essai balistique avait pour but de faire progresser les systèmes d’armement nord-coréen et de renforcer l'unité interne du pays, alors que les négociations nucléaires avec les États-Unis sont dans l’impasse », explique Kim Hong-guk, commentateur politique. Il nous offre son analyse.

Dernières nouvelles