Infos

La Peninsule coréenne de A à Z

Trait d'union

Pyongyang annonce la rupture totale de ses canaux de communication avec Séoul

2020-06-11

ⓒ YONHAP News

La Corée du Nord a annoncé, mardi, qu'elle couperait à compter de midi l’ensemble de ses canaux de communication avec le Sud, y compris la ligne directe entre leurs dirigeants, et ce en raison de l’incapacité de Séoul à empêcher l’envoi par un groupe d’activistes de tracts anti-Pyongyang par-dessus la frontière. Selon la KCNA, l'agence de presse officielle du pays communiste, la décision a été prise par deux officiels à l’issue d'une réunion tenue la veille. Les deux officiels en question ne sont autres que Kim Yo-jong, première vice-directrice du Comité central du Parti des travailleurs, et Kim Yong-chol, vice-président du comité. Cette mesure drastique s'inscrit dans la droite ligne de la déclaration de la sœur cadette de Kim Jong-un, le 4 juin, et d'un autre communiqué publié le lendemain par le département du Front uni chargé des affaires intercoréennes. En un mot, la Corée du Nord menace clairement de rompre ses relations avec Séoul.


« La Corée du Nord emploie là sa stratégie habituelle, celle dite du bord de l'abîme. Elle s’insurge contre la pratique de certains activistes sud-coréens qui consiste à larguer, à l’aide de ballons, des tracts critiques à son encontre. Le régime voit cela comme une attaque contre son dirigeant. Car Kim Jong-un est un personnage sacré au royaume ermite, à l’image de son grand-père et fondateur de la nation, Kim Il-sung. Des photos ont même montré le jeune leader escaladant le mont Baekdu sur un cheval blanc. Pour Pyongyang, ce genre de tracts insultants à son encontre est intolérable », analyse Lee Jong-hoon, commentateur politique.

Dernières nouvelles