Infos

La Peninsule coréenne de A à Z

Trait d'union

La Corée du Sud subit une pluie de critiques de la part de son voisin du Nord

2020-11-05

ⓒ YONHAP News

Les relations intercoréennes ont été marquées ces derniers temps par de fortes critiques de la part de Pyongyang. La KCNA, l'agence centrale de presse officielle du pays communiste a ainsi vivement blâmé, le 29 octobre, le conseiller présidentiel à la sécurité nationale, Suh Hoon, pour les propos qu’il a tenus lors de son récent voyage aux États-Unis. Les critiques se sont poursuivies le lendemain à l’égard du gouvernement de Moon Jae-in, jugé responsable de la mort par balle, en septembre, en mer Jaune, d'un fonctionnaire sud-coréen rattaché au ministère des Affaires maritimes et de la Pêche.


« La Corée du Nord concentre ses critiques sur les forces conservatrices sud-coréennes, et non sur le gouvernement. [...] Un responsable des droits de l'Homme des Nations unies a récemment qualifié le meurtre en question de violation du droit international des droits humains. Le régime de Kim Jong-un pourrait dès lors craindre que les États-Unis mettent sur la table cette grave entorse aux droits de l'Homme, ce qui pourrait constituer une pierre d'achoppement dans ses futures négociations avec Washington. Je pense que c'est la raison pour laquelle le Nord essaie de garder sous contrôle le parti conservateur sud-coréen », explique Lee Jong-hoon, commentateur politique.


Plusieurs spécialistes estiment que ces critiques indiquent une volonté de la part de Pyongyang de rétablir les relations intercoréennes, plutôt que de les détruire. Lee Jong-hoon observe toutefois qu’il est indispensable que Séoul y réponde avec sévérité. « Le gouvernement de Moon Jae-in a adopté une attitude plutôt conciliante vis-à-vis de la Corée du Nord, car il est pleinement engagé dans l'amélioration des relations transfrontalières. Mais il devrait aussi mettre en place une position plus dure. Si le Nord critique sévèrement Suh Hoon, par exemple, le Sud devrait d’abord développer et expliciter ses propos, bien sûr, mais il doit aussi répliquer face aux critiques. C'est aussi ça le rôle d’un gouvernement. »


Il sera intéressant de scruter, après l'élection présidentielle américaine, comment évolueront les relations intercoréennes et comment la Corée du Nord échangera avec son voisin du sud.

Dernières nouvelles