Infos

La Peninsule coréenne de A à Z

Trait d'union

La Corée du Nord se concentre sur sa politique intérieure après l'élection présidentielle américaine

2020-12-03

ⓒ Getty Images Bank

Le leader nord-coréen Kim Jong-un a présidé, le 29 novembre, une réunion du Bureau politique du Parti des travailleurs. Cette réunion, à laquelle assistait sa sœur et première vice-directrice du Comité central du parti Kim Yo-jong, n'a donné lieu à aucun commentaire portant sur les affaires étrangères. De fait, la Corée du Nord n'a toujours pas réagi à la victoire de Biden à la présidentielle américaine. Pyongyang se concentre plutôt sur ses affaires intérieures, notamment sur la tenue en janvier du congrès du parti et sur sa « campagne de 80 jours », une mobilisation massive destinée à relancer l’économie. À l’approche du huitième congrès de son parti, il est en effet peu probable que le pays communiste mette les affaires étrangères en tête de liste des dossiers prioritaires.

 

« Si la Corée du Nord n'a adressé aucun message au monde extérieur ces derniers temps, c’est sans doute parce qu'elle prépare déjà ses futures négociations avec l’administration Biden. Lors d'une réunion de la commission parlementaire du renseignement le 27 novembre, les services secrets sud-coréens a déclaré que Pyongyang avait ordonné à ses missions à l'étranger de ne pas contrarier Washington », explique Oh Gyeong-seob, chercheur à l'Institut coréen pour la réunification.

 

La Corée du Nord préfère se concentrer sur ses problèmes internes et prendre le temps de fixer son orientation politique lors du congrès du parti en janvier. Espérons qu’elle saura faire preuve de mesure lors des prochaines négociations avec le futur gouvernement américain et s'engagera activement dans des échanges transfrontaliers avec son voisin du Sud.

Dernières nouvelles