Infos

La Peninsule coréenne de A à Z

Trait d'union

Corée du Nord : 8e congrès du Parti des travailleurs

2021-01-14

ⓒ KBS

Au cours de la première session du 8e Congrès du Parti des travailleurs, le 5 janvier, le leader Kim Jong-un a fait le constat de l'échec général de la politique économique du pays. Jamais avant lui un dirigeant nord-coréen n’avait admis la faillite d'une stratégie politique élaborée par lui-même durant cet événement politique majeur du pays.

 

Le Nord a par ailleurs remplacé 70 % des membres du bureau exécutif en charge du Congrès et a nommé Kim Jong-un au poste de secrétaire général du parti au pouvoir, afin de renforcer sa mainmise sur le pouvoir. Il a révisé les règles du parti pour la première fois en cinq ans et s'est engagé à améliorer ses capacités de défense avant la fin du congrès.

 

« Les difficultés économiques du pays et les mesures pour les enrayer étaient deux des principaux sujets abordés lors du rare rassemblement. Pour résumer, la Corée du Nord cherche à maintenir son économie sans renoncer à son autonomie, et n'a annoncé aucun changement politique drastique. Dans le domaine militaire, le pays communiste a insisté sur la nécessité de développer l'industrie de la défense et de renforcer sa dissuasion nucléaire », explique le docteur Oh Gyeong-seob.

 

Malgré les annonces et les déclarations, le Congrès s'est achevé sans qu’aucune piste concrète n’ait été dessinée en matière de politiques étrangère et nationale. Les seuls engagements pris par le leader nord-coréen ont été de renforcer les capacités de défense de son pays et de rendre « coup pour coup » à Washington. Il reste à voir quelles initiatives réelles le royaume ermite adoptera sur fond de difficultés économiques majeures et de pourparlers de dénucléarisation dans l'impasse.

Dernières nouvelles