Infos

La Peninsule coréenne de A à Z

Trait d'union

Le sommet impromptu Kim-Trump sur la DMZ relance les pourparlers nucléaires

2019-07-04

© YONHAP News

Le 30 juin, le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un ont participé à un sommet impromptu, qui a été organisé au dernier moment au village de la trêve de Panmunjom, sur la DMZ, la frontière lourdement militarisée qui sépare les deux Corées. Après une poignée de main hautement symbolique par-dessus la marche en béton qui indique la ligne de démarcation militaire, Donald Trump a brièvement franchi cette frontière pour faire quelques pas côté nord. Puis les deux hommes sont repassés en Corée du Sud.


A leurs côtés, le président sud-coréen Moon Jae-in, qui accompagnait Trump. Pour la première fois depuis la signature de l’armistice de 1953, il y a 66 ans, les dirigeants de deux Corées et le président des Etats-Unis se rencontraient tous les trois. Riche en symboles, la rencontre de Panmunjom marque-t-elle un véritable tournant pour la diplomatie sur la péninsule ?


« La rencontre entre les leaders américain et nord-coréen sur la DMZ est un évènement historique et un développement très positif. Ce sommet surprise n’a pas vraiment permis d’aborder des questions particulières telles que la dénucléarisation, mais il a clairement démontré l’amitié et la confiance entre Kim et Trump. Il semble que les deux dirigeants ont renforcé leurs liens grâce à cette rencontre. Bien sûr, il est difficile de s’attendre à un changement radical dans leurs relations bilatérales pour le moment. Mais la possibilité que les liens se détériorent encore davantage vient d’être réduite, ce qui est bon signe pour les futures négociations entre les deux Corées et les Etats-Unis », estime Kim Hyun-wook, professeur à l’Académie diplomatique nationale de Corée. Il nous offre son anayse.

Dernières nouvelles